Les clefs de la guérison divine ; Le développement de la relation avec Dieu.
Ce qui fait et fera la différence. La sainteté.

Nous avons besoin de comprendre que notre responsabilité va au-delà de nous –mêmes et de nos églises, nos communautés, nos villages et nos Pays, car le message auquel nous avons cru, et pour lequel nous vivons est pour les Nations, et jusqu’aux extrémités de la terre.
Ce message est le même qui fut confié a 12 personnes, peu instruites, sans avenir certain, incapables, mais rendus capables par celui qui les avait appelés a cette noble tache, tout simplement parce que Dieu leur faisait confiance ; Mais sur quoi Dieu comptait-il pour leur faire confiance ? Simplement sur leur incapacité, et leur faiblesse.

Nous croyons en la visitation de Dieu au milieu de nous depuis le début de ce Séminaire, cette croisade et tous les ministères reçu, que le Seigneur nous a bénis par des délivrances, guérisons et restaurations.
Nous savons aussi que Dieu est Amour, comme les écritures nous l’enseignent, mais qu’il est également Lumière, et que ayant les deux natures en Lui, il est venu vers nous par amour, et nous parle en éclairant nos ténèbres, et en corrigeant notre théologie lui concernant, et concernant son royaume.

Dieu est Lumière, silencieusement, et inexorablement, il brille sur nous et nous, révélant les choses exactement comme elles sont, comme il les voit, car la principale fonction de la lumière est de révéler les choses telles qu’elles sont ; Elle ne pousse ou ne tire personne, mais personne, s’il a le cœur honnête et droit, ne peut y échapper ; Vous ne pouvez mentir a la lumière.

Comment conservez les clefs de la guérison divine que nous avons reçue de Dieu ? Il est bien vrai que Dieu ne se repent pas de ses dons, mais comment garder tous les bons dépôts que nous recevons de Lui ? Paul dit a Timothée ; O Timothée, garde le dépôt, en évitant les discours vains et profanes, et les disputes de la fausse science dont font profession quelques-uns, qui se sont ainsi détournés de la Foi <1Tim ; 6/20> Mais de quoi l’Apôtre Paul avertit-il Timothée ? Du désordre, du manque de concentration, et consécration, de la superficialité et la légèreté, de l’orgueil qui vient par la fausse connaissance, du péché.

L’intimité avec Dieu demande ; Un cœur qui connait la repentance ; Un vêtement d’humilité ; Et la pratique de la justice ; <<Fuis les passions de la jeunesse, et recherche la justice, la foi, la charité, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur ; 2Tim ; 2/22>> Par conséquent, ce qui fait la différence, c’est la Sainteté.

Tout service parfait envers Dieu commence par L’Appel et la Vision, sinon ce sera la confusion pour soi-même et pour ceux que l’on entraine dans ce chemin, et combien de nos jours sont juste confus ? Combien sont déçus, abusés et découragés ?
Un évènement se passait au ciel et il fut accordé a Esaie le prophète de voir ce qui se passe autour du trône de Dieu. <Es ; 6 > Quelques petits détails de son observation ; 1. Les anges. 2. Qu’il ne sera jamais permit a quoique ce soit d’impur ou de souiller de s’approcher du trône de Dieu.

. Il remarqua que les Séraphins se couvraient la face avec deux ailes ; Signe de l’humilité.

Qu’ils se couvraient aussi les pieds ; Ce qui parle de la pureté.

Qu’ils utilisaient les deux autres ailes pour voler ; Ce qui parle de la louange et l’adoration au Seigneur Dieu tout-puissant.

Mais pourquoi ils se couvraient la face ? Ils étaient conscients que Esaie les regardaient, aussi ils ne voulaient pas distraire Esaie de la vision principale du centre, qui est L’Eternel sur son trône,
ils étaient entrain de dire a Esaie que Jésus est le seul centre d’intérêt de chaque serviteur de Dieu ; Que Jésus est la source de chaque miracle ; Qu’il est le sujet de chaque miracle ; Qu’il est la substance de chaque délivrance, guérison.

La lumière qui vient de la croix du calvaire ne sert pas de feux de rampe aux prédicateurs, car Jésus n’est pas mort sur cette croix pour donner une carrière aux pasteurs, évangélistes et autres, mais il est mort pour le salut de ceux qui sont perdus, ainsi si nous voulons servir Dieu de façon parfaite, nous devons apprendre a cacher nos visages en désignant toujours le Seigneur Jésus, car l’orgueil fait perdre l’onction. La différence c’est la Sainteté.

Avec deux ailes ils se couvraient les pieds, ce qui symbolise la pureté, qui nous indique l’absolue nécessite de marcher dans la sainteté devant l’Eternel ; Dans la bible, les pieds sales symbolisent le travail bâclé. <Es ; 52/11> Et l’écriture parle des vêtements sacrés des Sacrificateurs de l’ancien testament ; Les sous-vêtements parlent d’une vie sainte et pure devant Dieu, ainsi chaque jour il faut apprendre à mettre nos sous-vêtements, et la meilleure précaution, c’est de laver nos pensées chaque jour avec la Parole de Dieu, car c’est une vaccination contre toute infection spirituelle de ce monde, tel qu’il est écrit ; <Ps ; 119/11>

Et avec les deux autres ailes, ils volaient, et pendant qu’ils volaient, ils adoraient Dieu en chantant et disant ; Saint, saint, Saint est L’Eternel des Armées, toute la terre est remplit de sa gloire ; Encore et toujours, ce qui fait la différence c’est la Sainteté.
La dernière observation du prophète, c’est que les pans de la robe de L’Eternel remplissaient tout le temple, mais que pouvons-nous apprendre de cela ?

Dieu, par son Esprit-Saint doit remplir toute vie qui lui appartienne, toute âme, tout cœur qui est a lui, doit-être remplit de Dieu, car nous sommes son temple, et ce temple dont nous sommes, doit-être, non seulement occupé, propre et disponible, mais remplit de lui-même pour tout service parfait pour Dieu.

La mémoire de l’intégrité d’un homme ou d’une femme de Dieu est plus précieuse qu’un monument de marbre, et c’est le sang de Jésus qui seul, rend notre communion avec Dieu possible. Comment le définir.

Témoignage de Samuel le juge D’Israël.